SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
Commune de Sarcenas
À 20MN DE GRENOBLE

Soirée Jazzocol Vendredi 3 février


Rendez-vous pour la prochaine soirée Jazz le 3 février à partir de 19h30 
Avec le groupe Tuesday
Sur réservation au 04 76 87 15 33 ou info@les3sommets.fr

https://les3sommets.fr/actualites/

 

 

En savoir +

Raid Hiver UNSS 38 le 25 janvier


Plus de 400 collégiens et lycéens Isérois s'élanceront mercredi 25 janvier en fin de matinée sur le site du Col de Porte pour un raid sur neige qui demande une grande capacité physique. Souhaitons leur bonne chance !

En savoir +

Ouverture du domaine alpin le 21 janvier


Hourra ! La neige est de retour au Col de Porte !
La station est ouverte depuis samedi 21 janvier
- les week-ends de 9h30 à 17h
- tous les jours durant les vacances scolaires de 9h30 à 17h

 

En savoir +

La Grande Odyssée au Col de Porte


La Grande Odyssée VVF , l’évènement annuel du chien de traineau en Europe sera de passage au Col de Porte le 18 janvier. Ne ratez pas cet évènement
Programme de la journée susceptible d'évoluer selon l'enneigement.

En savoir +

Le Charmant Som

 Ne vous y trompez pas, l’étymologie de ce sommet du massif de Chartreuse n’évoque rien de « plaisant » comme on pourrait l’imaginer ! Bien que culminant à  1867 m le Charmant Som possède un relief moins marqué que les sommets environnants, ce qui lui vaut d'être couvert de prairies d’alpage et ce sont elles, justement, qui seront à l'origine de son nom. Charmant Som vient en effet de Chalmenson, qui signifie «sommet de la petite chalme», désignant un pâturage et son sommet. Les latinistes retrouveront la racine «calamus» pour tige de roseau qui a donné ensuite «chaume» pour les prairies, «summus» pour le point le pus haut et «culmen» pour cime et élévation rocheuse. 

Par déformation phonétique, le nom  de Chalmenson s’est transformé en Charmencson au XIVè siècle puis Charmenson au XVè siècle pour redevenir Chalmenson  au XVIè siècle ! Retour à la case départ ! En 1700, place à Charmanson puis finalement Charmant Som l’emportera au XVIIIème siècle sur la carte de Cassini, ou carte de l'Académie, la première carte topographique et géométrique établie à l'échelle du royaume de France dans son ensemble.